Quelle sont les études à faire pour devenir avocat en droit de l’expropriation ?

déménageur Annecy
Pourquoi faire appel à des professionnels pour votre déménagement ?
novembre 17, 2022

Quelle sont les études à faire pour devenir avocat en droit de l’expropriation ?

Faire une école de droit

Pour devenir avocat en droit de l’expropriation, vous devez faire des études en droit universitaires jusqu’au niveau master 1 ou master 2. Il est aussi possible de faire une école d’administration ou d’étudier l’économie et les finances pour prétendre devenir avocat. Au cours de vos études en droit, vous apprendrez des notions de base sur le droit et sur toutes ses ramifications. Il est important de mentionner que vous devez avoir de bonnes notes et maîtriser les textes. En plus des cours que vous suivez, vous devez être un bon orateur, une personne éloquente avec des compétences de persuasion et de négociation. Vous devez être une personne intègre et honnête, être altruiste, avoir un sens poussé pour les recherches et savoir faire des analyses. Vous devez aussi respecter les conditions de moralité et de citoyenneté en conformité avec la loi.

Intégrer une école d’avocat

Une fois que vous avez eu votre diplôme de master 1 ou de master 2, vous pouvez passer un examen d’entrée dans une école d’avocats (EDA) ou dans un centre régional de formation professionnelle d’avocats (CRFPA). Pour rentrer dans une telle école, il faut passer un examen appelé pré-capa. Dans toute la France, seulement 1/3 des candidats qui se sont présentés sont retenus. À cause de la difficulté de cet examen, il existe des centres appelés instituts d’études judiciaires (IEJ) qui proposent des cours de préparation. Vous pouvez aussi passer par des cours de préparation privée pour avoir plus de chances d’intégrer une EDA. Si vous obtenez votre admission, alors vous passerez 18 mois de cours dans cette école de formation des avocats. Vous aurez la possibilité de suivre des cours de qualité, de faire des stages dans des cabinets et même de travailler sur votre projet personnel. Une fois que les cours sont terminés, vous devez passer un examen pour obtenir le CAPA : certificat d’aptitude au métier d’avocat. C’est ce qui vous donne le droit de devenir avocat en droit de l’expropriation.

Faire sa spécialité en droit de l’expropriation

Après l’obtention de votre CAPA, vous devez faire la prestation de votre serment d’avocat et ensuite vous inscrire dans un barreau de votre choix. Cependant, à ce niveau vous êtes encore un avocat généraliste qui peut toucher à tout. Pour avoir plus de crédibilité sur le marché, il vous faut devenir spécialiste dans votre domaine d’expertise. Pour être spécialisé en droit de l’expropriation, vous devez travailler dans un cabinet expert dans le domaine pendant au moins 4 ans. Après cela, vous devez passer un examen et si vous le réussissez, vous obtiendrez la mention de spécialiste comme avocat en droit de l’expropriation. Cette expertise vous permettra d’avoir la reconnaissance de vos pairs et de gagner en crédibilité auprès de vos clients.